Défaite du PSG

7 août 2011 - 09:43

Douche froide pour le PSG

Très attendu, le Paris-SG version qatarie a raté son premier rendez-vous de la saison en s'inclinant à domicile face à Lorient (0-1).

 

LE JEU : encore très perfectible

Pour le feu d'artifice parisien, il faudra attendre. Antoine Kombouaré avait prévenu qu'il ne faudrait pas juger son équipe avant la 5e journée. Sur ce premier match, il apparaît clair que le jeu de Paris malgré le recrutement galactique n'est pas au point. Paris n'avait pas l'étincelle. La première période parisienne a été très hésitante, à l'image du capitane Sakho, apparu très fébrile. Les automatismes ne sont pas créés, le milieu de terrain a eu peine à proposer de vraies solutions et a trop misé sur le jeu de tête en déviation de Hoarau, ce qui n'était pas une bonne idée. Et Nene a manqué de réussite (37e et 85e). A l'opposé, Lorient a proposé son habituelle panoplie de jeu collectif rodé et au sol, qui a trouvé sa concrétisation avec le but de Quercia, véritable douche froide à la 28e minute pour un Parc qui s'est aussitôt remis à penser à sa bête noire. Celle-ci se porte bien merci. En six saisons, elle vient de s'imposer quatre fois au Parc.

LES RECRUES : elles ont déçu

On attendait Jérémy Ménez, Blaise Matuidi ou bien encore les prouesses éventuelles de Salvatore Sirigu. Et le public du Parc s'est surtout étranglé devant Julien Quercia, la recrue lorientaise, auteur du premier but sur un coup franc de Jouffre (28e). En tribunes, Leonardo avait le masque, on le comprend. Le manager ne s'est pas franchement délecté des exploits de ses recrues, pour le moins timides. Face à son ancienne équipe, Gameiro n'a pas trouvé la clé malgré une frappe croisée (15e) et quelques déviations astucieuses. Matuidi a pris des initiatives, mais un peu tardivement. Très inconstant voir insignifiant, Jérémy Ménez a eu du mal à combiner avec Jallet et a souvent effectué de mauvais choix. Mention bien en revanche pour Bisevac, celui que l'on attendait le moins et qui a failli égaliser d'un tir puissant (77e). Difficile de juger Salvatore Sirigu (58e), sérieux mais pas toujours rassurant dans les airs.

L'AMBIANCE : déjà des sifflets

Malgré les vacances et la pluie, qui n'a cessé de tomber à partir de 20h30, le Parc des Princes était à guichets fermés pour ce premier rendez-vous de la saison. Il faut se rappeler qu'il y a un an à pareille époque, l'enceinte parisienne sonnait creux. La campagne de recrutement a boosté les abonnements et a sans doute attiré les touristes, en plus des irréductibles. Malgré la pluie donc, tout avait bien commencé avec la présentation rapide de Javier Pastore juste avant le coup d'envoi. Mais le soufflé est retombé avec le but de Quercia, inscrit dans un silence de cathédrale. L'ambiance samba à la pause avec des percussionnistes regroupés dans le rond central et des danseurs freestyle n'a pas détendu un public qui n'a pas hésité à siffler les sorties de Hoarau (55e) puis de Ménez (70e). Ça commence bien...

Commentaires

REJOIGNEZ ASM !

L'ASM est actuellement à la recherche de joueurs pour étoffer nos trois équipes SENIORS qui évoluent en D2, D3 et D4.

Contactez le responsable seniors LUDOVIC GUIMIER au : 06 61 54 30 35

 

A très bientôt à AS LA MILESSE où règne une très bonne ambiance et un projet ambitieux !

 

 

CONVOCATIONS VETERANS

 DIMANCHE 26 FEVRIER - 9H00

ASM / ETIVAL

 - RDV 8h15 au stade -

BAPTISTE Thierry
BETHOULE Julien
BLIN Franck
CHAMBRIER Eric
CHOPLAIN Pierre-Yves
CHOPLIN Gilles
COLLOMP Pascal
GUIMIER Ludovic
KHIZRANE Adil
OLIVIER Godefroy
PARME Arnaud
PINEAU Arnaud
RAGOT Mickaël
VERRON Jérôme

ARBITRE: Christophe RENOU

ARBITRE ASSISTANT: Michel BOITIERE

Aucun événement